Ça sert à quoi M’dame de savoir ça?

Je l’entends parfois celle là en classe. Surement moins que le prof de maths mais quand même 😉

Je dirais qu’en SVT cela sert à comprendre l’actualité, les médecins, le fonctionnement du corps, de l’environnement, etc. Donc nous apportons une certaine culture générale. Mais a-t-on besoin de 5 ans de SVT minimum (en collège et lycée) pour cela? Très certainement non.

Alors à quoi servent nos cours? J’aimerai dire à préparer à un métier, mais ce serait se voiler la face.

Il y a peu de temps j’ai discuté avec une laborantine lors d’une prise de sang. Elle me parlait de ses années de formation (elle ne savait pas que j’étais prof de bio). Et spontanément : « j’ai adoré les dernières années, mais je me suis aussi dit que ce qu’on apprenait à l’école ne servait vraiment à rien ». Elle voulait parler du collège et du lycée. En effet, lorsque nous apprenons des pratiques professionnelles en classe, elles sont souvent obsolètes. Je me souviens que même en fac j’avais par exemple appris à ensemencer des boites de pétri avec une méthode qui n’était plus utilisée dans les labos. Même les techniques d’identification ou de comptage par exemple sont vieillottes. Ils seraient temps de mettre à jour les programmes et d’encourager les partenariats entre les établissements du secondaire et les entreprises pour suivre leur actualité. Donc pour le moment, non nous ne préparons pas nos élèves à certains métiers.

Alors certes les pratiques professionnelles sont obsolètes, mais nous leur apportons les bases pour comprendre n’importe quelle méthode. Non? Pas vraiment si j’y réfléchis vraiment.

Je viens de terminer la correction d’un tas de copie. Certains élèves n’ont pas compris des notions clés, de base, qui leur serviront pourtant par la suite soit pour la vie quotidienne, soit pour certaines orientations. Je note sur leur copie qu’il faut reprendre telle ou telle partie. Mais au final le feront-ils? S’il n’y a pas de nouvelle utilisation de ces notions ou de nouvelle évaluation là dessus très bientôt il n’y a quasi aucune chance qu’ils le fassent. Et comment les en blâmer? Tout de suite après nous allons les gaver avec de nouvelles notions à ingurgiter au pas de course. Pas le temps pour revenir en arrière. Pas le temps pour consolider de bien fragiles fondations.

Ainsi nous accumulons dans la tête de nos élèves des concepts, notions, méthodes, connaissances floues, entrevues rapidement, pas vraiment digérées, et sur lesquelles ils ne pourront pas bâtir une solide réflexion. La culture générale, les bases que nous sommes sensés leur transmettre ne sont pas assez revues, utilisées, et réutilisées pour être retenues. Si elles sont nécessaires pour une pratique professionnelle elles devront être reprises. Si elles ne sont pas indispensables, elles seront oubliées. L’école échoue ainsi à former des citoyens éclairés.

« Ça sert à quoi M’dame de savoir ça? »

En fait je ne sais plus.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Ça sert à quoi M’dame de savoir ça? »

  1. Très très déprimant, je suis prof de Physique-Chimie et j’ai travaillé en Laboratoire avant (en tant qu’ingénieur de recherche) et je suis parfois déprimée par ce qu’on fait apprendre aux élèves.
    Je vois que tes articles datent un peu, tu as arrêté ou tu n’as plus le temps?
    Bonne soirée et bon courage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s