Les mutations, encore et toujours…

Je constate que sur la majorité des blogs de mes chers collègues (que j’adoooooore lire), il est question de mutation. Alors je ne vais pas reexpliquer tout le fonctionnement ici, mais juste ajouter ma pierre à l’édifice pour montrer à quel point le système actuel est débile inadapté.

J’ai de la chance il ne m’a fallu que 3 ans pour obtenir l’académie où je réside avec mon conjoint. Mais l’année dernière, alors que j’avais été blessée à la main, j’ai obtenu un poste à environ 1h de route. Or ma main me faisait très mal, encore plus quand je conduisais, j’ai donc très mal vécu une partie de l’année, avant que les douleurs ne se calment. En parallèle je suivais de la kiné 2 à 3 fois par semaine ce qui est très prenant. Malgré cette kiné je dois me faire réopérer à la fin des vacances. Lors des mutations intra (dans mon académie), je demande alors un poste pas trop loin de chez moi, ou accessible en transport en commun (en prévision des douleurs de la seconde opération) et si possible dans la ville où je vais me faire opérer et où je dois suivre des soins kinés spéciaux (qu’on ne trouve pas ailleurs malheureusement). Grâce au certificat de mon médecin, je monte un dossier de mutation au titre du handicap.

Fin juin j’apprends que je n’ai pas obtenu mes voeux (plus près de chez moi/accessible en train/ville où je dois faire mes soins). Sur conseil de mon proviseur adjoint qui a suivi ma situation, j’envoie un courrier recommandé au rectorat, qui reste lettre morte. Je finis par appeler en expliquant que l’année prochaine risque d’être très compliquée si je reste aussi loin de chez moi (risque de ne pas pouvoir suivre les soins), voire que je risque d’être arrêtée longtemps. En gros on me répond qu’on s’en fous, que je n’étais QUE « prioritaire » et non « priorité absolument », donc pas de solution pour moi (fallait que je me coupe la main quoi, là j’aurai p’être eu ma mut’). Le plus drôle dans l’histoire c’est qu’un poste dans la ville où je dois avoir mes soins, accessible en transport en commun et à 5 min de mon chirurgien s’était libéré, mais a donc été donné à quelqu’un qui avait plus d’ancienneté que moi mais pas forcément de problème de santé (ou alors un bras ou une jambe en moins)…

L’éducation nationale, ce monde merveilleux où nous ne sommes que des consommables (on prend, on jette) et où l’humain n’existe pas… Moi j’vous l’dit, on va finir comme à France Telecom!

Publicités

2 réflexions au sujet de « Les mutations, encore et toujours… »

    • C’est une bonne question, à laquelle le gars de la DIRH n’a pas su répondre non plus. J’imagine que c’est pour faire genre « oui oui oui on a bien pris votre problème en compte, on fait ce qu’on peut, toussa toussa ». Mais au final rien puisque je n’ai même pas eu 0,5 point en plus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s