En mode dragon

J’ai découvert le « mode dragon » lors de mon année de stage. Une de mes collègues stagiaires nous avait parlé de sa super tutrice qui parvenait à se faire respecter et obéir même par les pires classes du collège (collège pas facile en plus). Nous n’avions pas spécialement réagit durant l’année, mais vers la fin, tous nos tuteurs furent invités à l’IUFM pour une grande réunion stagiaires-tuteurs-formateurs. Et nous vîmes alors arriver notre collègue stagiaire avec un minuscule bout de femme… C’était ça la prof méga autoritaire dont nous avions tant entendu parler?

Lors de la réunion, chaque tuteur fut invité à s’exprimer. Nous, stagiaires, n’écoutions que d’une oreille, corrigeant des copies ou préparant des cours en même temps (comme à notre habitude d’ailleurs). Nous fûmes soudainement tirés de nos occupations par une voix tonitruante, très impressionnante. Levant le nez nous étions surpris de constater qu’il s’agissait du petit bout de femme! Notre collègue nous glissa alors avec malice: « Ça c’est son mode dragon », « Waaaaahhhh ».

Après la réunion nous avons eu quelques instants pour discuter avec cette étonnante tutrice. Elle nous expliqua que le mode dragon était bien pratique en début d’année, et pouvait être réemployé si l’on sentait un certain laisser aller, mais ne devait absolument jamais être constamment utilisé sinon il perdait tout son intérêt (cela devient de la tyrannie et rien d’autre). Celui-ci repose sur deux principes: être intransigeant durant un certain temps sur tout, pour ensuite laisser un peu de mou, et savoir manier l’intonation et le niveau sonore. Le deuxième volet est mon préféré je dois l’avouer. Monter d’un seul coup en décibel surprend généralement la classe ce qui permet de reprendre la main pour poursuivre ensuite en douceur.

L’année suivante mes premiers cours furent des remplacements où les élèves me testèrent très rapidement. Par ailleurs n’étant moi-même pas très grande et les grands garçons de première, voire même de seconde, me dépassant largement (et une partie des filles) je fus bien contente de pouvoir mettre en pratique ces précieux conseils.

Dernièrement je dus l’utiliser durant une épreuve de SVT au bac en première. Il y avait dans la salle d’examen (très grande) mes propres élèves, mais aussi d’autres jeunes provenant d’un autre établissement. Bazar monumental pour une épreuve du baccalauréat 15 min avant la distribution des sujets… Je me promène tranquillement entre les rangs en demandant doucement le silence. Puis 10 min avant la distribution des sujets mes collègues commencent à demander de plus en plus le silence avec une vraie haut perchée. Pas de réel effet. Enfin 5 min avant la distribution des sujets je lâche un tonitruant « vous êtes maintenant en examen, vous vous taisez et vous commencez à remplir l’entête de votre copie ». Je vois un onde de surprise parcourir la salle depuis le tableau où je suis jusqu’au fond de la salle (première phase enclenchée). Mes propres élèves me regardent avec un air amusé, eux sont moins surpris mais ils se sont tous tu. Distribution alors des sujets durant laquelle j’indique à chaque candidat qui tente de communiquer de quelque manière que ce soit avec un autre candidat qu’à la prochaine remarque ce sera un rapport d’incident (deuxième phase enclenchée). Aucun incident. Je repasse en mode bienveillante et répond tranquillement aux questions de quelques candidats ou les aide à finir de remplir leur entête et la pagination.

Bien sûr ce n’est pas une recette magique qui résout tout, mais je suis donc moi aussi maintenant une utilisatrice satisfaite du « mode dragon ».

Publicités

2 réflexions au sujet de « En mode dragon »

    • Beaucoup de profs l’utilisent, mais l’intérêt est vraiment le caractère ponctuel (et surprenant quand on est pas une armoire à glace).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s